Comment vous orienter parmi les différents types de portail ?

Pour le matériau du portail de votre habitation, vous avez le choix entre divers matériaux : le chêne, l’alu, le PVC, l’acier ou le fer forgé. Pour les amateurs de designs classiques, le portail en sapin est tout indiqué. Elégant et intemporel, le bois est aussi très résistant et peut s'adapter à toutes les formes et coloris possibles.

Portail en bois

Le portail en bois exige cependant un soin assez coûteux selon l’essence de bois utilisée. Plus facile à entretenir et moins coûteux, le plastique est de nos jours l'une des matières les plus utilisées pour la réalisation des portails. Ce matériau est également proposé en plusieurs coloris.

Avec son style particulièrement raffiné, le fer forgé représente aussi une excellente option dans le cadre de la fabrication de portail. Le portail en fer peut être proposé avec de nombreux designs ainsi qu'en une grande diversité de coloris. Toutefois, le portail en fer forgé demande une restauration fréquente avec un composé anticorrosion et est plutôt cher selon la finition voulue.

Les portails en acier sont également sujets à la rouille. Ils sont toutefois assez résistants et peuvent se plier à une grande variété de motifs ainsi que de styles. L’alu offre une sorte de compromis entre le fer forgé et le PVC.

Il n'est pas sujet à la rouille et s'avère également facilement recyclable. En prendre soin est aisé et ce type de portail peut être personnalisé selon vos préférences. Les portails en aluminium exigent toutefois un budget plutôt conséquent.

En fonction du type de portail que vous choisissez, les mécanismes de motorisation disponibles divergent. Pour les modèles à battants, vous aurez ainsi la possibilité de choisir entre un automatisme à bras, un système à vérin, un mécanisme à roues, un mécanisme intégré au modèle ou un système enterré. Chacun de ces systèmes possède des caractéristiques particulières qui s’adaptent plus aisément à certains portails à battant.

Concernant les systèmes d'ouverture coulissants, la latitude vous est donnée de choisir entre un système motorisé possédant des rails à terre, ou un système autoportant. Le portail représente le premier accès à votre habitation. C'est également la première image qu’ont les passants de votre domicile.

Il faut donc absolument sélectionner le bon. Dans ce cadre, l’un des premiers facteurs à prendre en considération est le mécanisme d’ouverture. Deux types de systèmes sont commercialisés : le portail battant et le coulissant.

Le premier est constitué de un couple de battants orientés vers la cour ou en direction de la voie publique en fonction de la taille de votre cour. Concernant le portail coulissant, il est composé d'un seul battant que l'on fait coulisser latéralement. Le portail coulissant convient parfaitement pour les constructions possédant une cour de taille restreinte et pour les entrées en pente.

Cependant, peu importe le système d’ouverture sélectionné, vous avez la possibilité de le doter d'un système d'automatisation de façon à ce le rendre beaucoup plus pratique. Les coûts des portails sont établis en fonction du matériau et du mécanisme d’ouverture. A titre indicatif, les modèles à battants sont moins coûteux que les modèles coulissants.

Si l'on tient compte du matériau utilisé pour la confection, les portails en PVC offrent les meilleurs tarifs (entre 200 et 2 000€). On retrouve après cela les portails en acier (entre 200 et 3 000€), puis les portails en bois (entre 300 et 3 500 euros). Achetés en magasin, les portails en fer forgé ont un prix très variable partant de 100 à 400 euros pour les modèles de base et qui peut côtoyer 3 000 euros en ce qui concerne les portails haut de gamme.

Réalisés sur-mesure, ils dépassent aisément les 5 000€, et même l double pour les modèles complexes. Pour finir, les modèles en aluminium sont de façon générale les moins bon marché avec des prix variant entre 400 et 6 000€.